Espagne – Barcelone, un patrimoine éclectique à découvrir en trois jours


Barcelone, ville emblématique espagnole par excellence, mêle culture et farniente, plage et patrimoine. Située sur la côte est du pays, la capitale Catalane attire de nombreux curieux chaque année. A moins de deux heures en avion de Paris, dépaysement assuré, et soleil quasi garanti toute l’année ! Nous y sommes allés au début du mois d’octobre pour trois jours superbement ensoleillés. Ce qui nous a sauté aux yeux, c’est l’éclectisme du patrimoine de la ville. Nous avons donc conçus pour vous un carnet pour découvrir la ville en trois jours, et sur trois thèmes : Dans les pas de Gaudi avec la Sagrada Familia et le Park Güell, le parc de Montjuic et l’ancien quartier Olympique, et pour finir le quartier gothique et les plages de la Barceloneta.



Jour 1 : Dans les pas de Gaudi : la Sagrada Familia et le Park Güell

Impossible de passer au travers des nombreuses empreintes laissées par l’architecte Gaudi à Barcelone : la Sagrada Familia, le Park Güell, les « Casas » du quartier de l’Eixample, les réverbères de la plaça Reial … Pour Antoni Gaudi, chaque détaille a son importance : de la poignée de porte à la plus petite ferronnerie, de la céramique multicolore aux formes voluptueuses, rien n’est laissé au hasard. Laissez-vous transporter dans une architecture, aux allures de contes de fées …

La Sagrada Familia mériterait bien de pouvoir prendre un peu de recul sur son gigantisme ! Malheureusement, les abords de la place où elle a été construite ne le permette pas. Pourtant, on aimerait pouvoir l’apprécier, tellement sa structure est imposante, mystérieuse, énigmatique ! Construite comme un poème, la basilique, encore en travaux, est un magnifique livre à ciel ouvert. Les couleurs à l’intérieur de la basilique sont éclatantes, étincelantes, surprenantes. Difficile d’imaginer autant de couleurs et de lumière lorsque l’on contemple le bâtiment de l’extérieur ! Que vous veniez la visiter pour son caractère religieux, pour son gigantisme architecturale, ou tout simplement par curiosité, vous ne serez pas déçu !

Pour la visiter, pensez à acheter vos billets coupe-file à l’avance sur internet, car l’affluence des touristes est grande.

A l’origine du Park Güell, un projet ambitieux dans les années 1900 d’une cité-jardin commandée par Eusebi Güell à Antonio Gaudi. Le projet, copié sur les cités-jardins d’Angleterre (d’où l’orthographe anglicanisée du mot Park »), devait comporté 60 maisons et 1 chapelle destinées aux riches notables de la ville. Faute d’argent et d’engouement des habitants pour le projet, il ne subsiste que trois maisons : une encore habitée mais inaccessible au public, et les maisons du gardien à l’entrée du parc. Condensé de surprises architecturales et de mosaïques multicolores, le Park Güell vous permettra de bénéficier d’une très belle vue sur tout Barcelone depuis la place de la nature. Nature, toujours respectée et mise en valeur au sein de ce parc hors norme, où se côtoient des centaines de perruches et pigeons !

Le parc est situé au nord de la ville en haut d’une des deux collines de la ville, est composé d’une partie payante et d’une partie gratuite. Bien évidement, la partie payante vous donnera accès aux constructions les remarquables du parc. Mais une ballade dans le reste du parc est également un très beau moment dépaysant !

Au détour de vos déambulations dans les rues sinueuses de Barcelone, levez les yeux, et vous pourrez découvrir de surprenants candélabres ou des maisons directement sorties de l’imagination du génie de Gaudi !



Jour 2 : Le parc de Montjuic et l’ancien quartier Olympique

Il est maintenant temps de nous rendre dans les quartiers du sud-ouest de la ville et de gravir une autre colline de Barcelone : la colline de Montjuic, son parc, son musée, son ancien quartier olympique, et son château !

Et pour commencer notre ascension, rendez vous place d’Espagne, en direction du musée national d’Art de Catalogne. En chemin, vous croiserez les « fontaines magiques » construites à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1929 et qui prennent vies le soir le week-end. Après avoir gravis (ou empruntés les escalators) les marches qui vous mèneront à l’entrée du musée, vous pourrez profiter d’une très belle vue sur la partie nord de Barcelone, et sa célèbre colline du Tibidado ! (Que nous n’avons pu visiter, mais qui abrite un célèbre parc d’attraction, accessible par téléphérique).

Après cette ascension, libre à vous de vous perdre dans les petits chemins tortueux du parc. Nous avons choisis de nous diriger vers les anciennes installations des jeux olympiques de 1992. Aujourd’hui l’ancien stade accueille de nouvelles manifestations sportives, et certains lieux abritent aujourd’hui des concerts. Malgré tout, il se dégage de ces endroits un sentiment de vielle fantôme assez surprenant !

Pour les plus téméraires, vous pourrez continuer votre chemin à pied vers le château de Montjuic, sinon, il est également accessible via un téléphérique. Vous serez alors arrivés au sommet de la colline, et une ballade autour du château vous permettra de jeter un oeil au port maritime de Barcelone ! Attention, changement radical de décors ! Conteneurs, chalutier, paquebot, grues … Une toute autre ambiance se dévoile sous vos yeux.



Jour 3 : Le quartier gothique et les plages de la Barceloneta

Pour cette dernière journée à la découverte de Barcelone, nous vous proposons la partie plus centrale et à l’est de la ville avec le quartier historique et plein de charme, et les plages de sable fin !

Mais commençons par le quartier gothique. Prendre le temps de se perdre dans les ruelles étroites et tortueuses est déjà une découverte en soit ! La cathédrale de Barcelone nous a impressionné par son cloître luxuriant, où la végétation a repris ses droits. Un peu plus loin, la plaça Reial donne envie de s’y arrêter siroter une sangria à l’ombre des immenses palmiers. Et si l’envie vous prend de déguster quelques délicieuses tapas et goûter à de très bons vins, voici notre adresse testée et approuvée ! Tapeo, 29 Montcada.

Pour digérer, rien de mieux qu’une petite ballade digestive sur la Rambla de Mar, au coeur du Port Vell. Du bout de la jetée, vous pourrez admirer le château de Montjuic du haut de sa colline, et distinguer au loin, perché tout là haut, Christophe Colomb, veillant sur l’entrée du port. Pour les curieux, un petit détour par l’aquarium de Barcelone vous fera rencontrer de magnifiques requins, d’inquiétants poulpes et de magnifiques poissons exotiques !

Et pour finir ces trois journées, rien de mieux qu’un repas au bord de la plage de la Barceloneta. Plusieurs restaurants se sont établis directement sur le sable, parfait pour boire un cocktail avec vue sur la mer ! Au mois d’octobre, quelques courageux se baignaient encore, mais surtout, bon nombres de personnes profitaient encore des rayons du soleil ! On imagine facilement que ces plages doivent être noires de monde en été ! Se promener le long des plages, à pieds ou à vélo, est également très agréable, notamment au coucher d soleil, après une belle journée de visites et de découvertes.

© Toutes les photographies sont la propriété de La Terre au Carré

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s